Publié dans Astuces de Pro, DIY

#DIY – Les astuces pour utiliser du bois flotté

Le bois flotté est l’un des meilleurs amis des accros à la déco en mode DIY. Il faut dire que c’est un très joli matériau, qui ne coûte pas très cher, puisqu’on le trouve aussi bien sur une plage qu’en bordure d’un lac ou d’une rivière. Mais sa manipulation demande tout de même quelques précautions, si on veut réaliser une déco qui dure !

Astuce numéro 1 : toujours penser à traiter le bois flotté !

Prélevé dans un environnement naturel, le bois flotté est susceptible de comporter quelques petits habitants que l’on n’a aucune envie de voir s’installer à la maison ! Pour éviter tout incident, on évite donc de rentrer le bois flotté en arrivant chez soi. Le plus simple est de le badigeonner de xylophène avant de l’utiliser et de lui ouvrir la porte de notre intérieur. Pour les plus petits éléments, on choisit un traitement à pulvériser, qui sera beaucoup plus simple à utiliser !

Astuce numéro 2 – Ne pas hésiter à rafistoler un morceau de bois flotté !

On tombe quelquefois sur une très belle pièce de bois flotté, mais pas de chance : il y a un trou ou une bonne grosse imperfection qui gâche tout. Dans ce cas, on procède comme pour tout autre bois. Il suffit d’appliquer un peu de pâte à bois pour le rafistoler. On applique tout simplement avec une spatule, sans oublier de poncer à l’aide d’un papier à grain fin après séchage.

Astuce numéro 3 – Penser à « polir » le bois flotté

Pour réussir notre DIY, l’idéal est d’utiliser un bois flotté blanc et bien lisse. Même si les éléments naturels ont fait leur effet, il est rare que le bois flotté que l’on trouve soit absolument parfaits. Pour lui donner un aspect plus resplendissant, on commence donc par bien le poncer avec un papier à grain fin et par brosser pour éliminer la poussière. Il sera plus beau, plus agréable au toucher… et beaucoup plus simple à dépoussiérer ! Si la couleur du bois flotté laisse à désirer, on peut le blanchir en utilisant tout simplement un bain d’eau de javel. Le jus de citron peut aussi fonctionner sur les plus petits morceaux, mais son efficacité dépend aussi de l’essence de bois.

Astuce numéro 4 – Nourrir et protéger le bois flotté

Pour que votre réalisation dure, il faut penser à apporter quelques soins au bois flotté. On applique donc de la cire d’abeille qui fera d’une pierre deux coups en nourrissant et en protégeant le bois flotté. La cire d’abeille a en plus l’avantage de conserver l’aspect naturel du bois. L’idéal est donc de trouver une cire naturelle. Car de nombreuses cires disponibles dans le commerce sont teintées : ce type de produit risque donc de « foncer » la teinte du bois flotté. Si vous réalisez une déco destinée au jardin, à la terrasse ou au balcon, il est préférable de terminer par une couche de vernis, qui protégera le bois des intempéries. L’astuce ? Choisir un vernis extérieur marin !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s